5 octobre – Fête de St. Faustine

“Ô mon Jésus, maintenant, j’embrasse le monde entier et j’implore pour lui Ta miséri- corde. Quand Tu me diras, ô mon Dieu, que c’est assez, que Ta sainte volonté s’est entièrement accomplie, unie à Toi, mon Sauveur, je remettrai alors mon âme dans les mains du Père cé- leste, pleine de con ance en Ton insondable miséricorde et, dès que je serai au pied de Ton trône, j’entonnerai ma première hymne à Ta miséricorde. Je ne t’oublierai pas, pauvre terre, bien que je sente que je serai immédiatement plongée en Dieu comme dans un océan de féli- cité. Mais cela ne m’empêchera pas de revenir sur terre pour donner du courage aux âmes et les inciter à avoir la con ance en la miséricorde divine. Bien au contraire, cette immersion en Dieu me donnera une possibilité d’agir illimitée” (PJ. 1582).