Neuvaine de la Pentecôte

Seigneur, Tu sais que depuis ma jeunesse, j’ai toujours recherché Ta volonté et, la connaissant, je m’efforçais de l’accomplir ! Mon cœur était habitué à l’inspiration du Saint Esprit, à laquelle je suis fidèle. Dans le plus grand tumulte, j’entendais la voix de Dieu, je sais toujours ce qui se passe à l’intérieur de mon âme… (P.J. 1504)

Cette belle confession de Sœur Faustine nous invite à la réflexion sur la fête prochaine de la Pentecôte. Quel rôle joue le Saint Esprit dans ma vie ? Est-ce que je sais reconnaitre Son souffle ? Est-ce que je peux dire comme Sœur Faustine que mon cœur est habitué à Ses inspirations ? Est-ce que je lui demande de m’aider à reconnaitre la volonté du Père ? 

Nous vous encourageons de consacrer le temps précédant la Fête de la Pentecôte à la lecture approfondie du Petit Journal.  Cherchons-y le profondeur de la relation exceptionnelle qui liait Sœur Faustine avec la Troisième Personne de la Sainte Trinité.