Le huitième jour avec le Saint Esprit

Durant la journée je vais méditer le texte suivant du „Petit Journal” de sainte Faustine: 

O mon Jésus, comme il est facile de se sanctifier – il faut seulement un petit peu de bonne volonté. Si Jésus découvre ce minimum de bonne volonté dans l’âme, Il se hâte de Se donner à elle, et rien ne peut l’arrêter, ni les fautes, ni les chutes, absolument rien. Jésus est pressé d’aider cette âme et si l’âme est fidèle à cette grâce de Dieu, elle pourra, en peu de temps, parvenir à la plus haute sainteté qu’une créature puisse atteindre ici-bàs. Dieu est très généreux et ne refuse Sa grâce à personne – Il donne même plus que nous ne demandons. La fidélité aux inspirations de l’Esprit Saint – c’est le chemin le plus court  (P.J. 291).

O Saint Esprit, viens en le don de la fidélité, afin que je ne gaspille pas de grâces Divines.