Entre sur le ring ! Premier tour

Le message le plus important pour toi est que tu n’es pas seul dans ce combat. Dans toutes tes luttes, Jésus est avec toi et il prendra la plupart des coups. Ton ennemi n’atteindra pas au-delà des limites permises par Dieu. Tu dois être conscient que tu es inconditionnellement aimé par Lui ! Imagine un combat entre deux boxeurs avec le père d’un d’entre eux comme l’arbitre. Et pourtant, Dieu et toi, vous avez des liens beaucoup plus forts que le lien du sang ! Donc ce qui est inacceptable dans un combat sportif est justifié dans un combat spirituel. Quand le combat devient trop difficile – blottis-toi contre l’arbitre ! Lui-même,  Il t’encourage à le faire, comme Il avait encouragé Sœur Faustine : Je suis, Moi, ta force, Je te donnerai le pouvoir de lutter (P.J. 1485). Et elle le faisait :  Et quand le poids de la lutte dépasse mes forces, je me jette comme un enfant dans les bras du Père Eternel, et j’espère que je ne périrai pas (P.J. 606). 

Sais-tu déjà pourquoi ou pour qui tu vas te battre pendant ces cinq semaines ? Tour suivant dans une semaine.