Entre sur le ring ! Cinquième tour

À la fin de ton combat du Carême, tu regardes certainement en arrière et tu penses que certains jours auraient dû être différents. Plus d’engagement, plus de prière, plus de silence, plus de lecture de la Bible – pour aider Dieu à agir dans ta vie. Moins de distractions et d’addictions – pour éviter les coups de l’adversaire. Tire des conclusions et laisse tes analyses pour l’instant. Tant que tu te bats, tu es le gagnant – dit Saint Augustin. Lors de cette cinquième tour, ton Arbitre veut te transmettre un message important    tu ne vas pas quitter le ring aujourd’hui. Ce n’était qu’un échauffement. Je ne veux pas te leurrer avec la paix et ses consolations. Prépare-toi donc à de grands combats (P.J. 1760) – expliquait Jésus à Sœur Faustine – Ma fille, le combat durera jusqu’à la mort, il ne sera terminé qu’au dernier soupir  (P.J. 1597). Ton Dieu ne t’a pas laissé sur terre sans aide – accepte la puissance du Saint-Esprit ! Il rendra ton cœur sensible et t’aidera à découvrir les pièges de l’ennemi. Il te mènera vers une communauté où tu trouveras des guerriers comme toi. Rappelle-toi que Jésus veut te renforcer dans le combat par l’Eucharistie, le sacrement de réconciliation et par la direction spirituelle. N’abandonne pas ces ressources. Sois patient – peut-être ne verras-tu pas les fruits de ton combat du Carême tout de suite. Mais tu peux être sûr qu’aucun renoncement n’est perdu aux yeux de Dieu. Par conséquent, ne quitte pas le champ de bataille avant la fin de tes jours !