Décret d’inscription de la célébration de sainte Faustine

CONGRÉGATION POUR LE CULTE DIVIN ET LA DISCIPLINE DES SACREMENTS

DÉCRET
d’inscription de la célébration de sainte Faustine Kowalska, vierge,
dans le Calendrier Romain Général

“Sa miséricorde s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent” (Lc 1,50). Ce que la Vierge Marie a chanté dans le Magnificat contemplant l’œuvre salvifique de Dieu en faveur de chaque génération humaine, a trouvé un écho dans l’expérience spirituelle de sainte Faustine Kowalska qui, par un don du Ciel, a vu dans le Seigneur Jésus-Christ le visage miséricordieux du Père et elle en est devenue l’annonciatrice.

Née dans le village de Głogowiec, près de Łódź, Pologne, en 1905, et morte à Cracovie en 1938, Sainte Faustine a consommé sa jeune existence parmi les Sœurs de Notre-Dame de la Miséricorde, se conformant généreusement à la vocation reçue de Dieu et mûrissant une vie spirituelle intense, pleine de dons mystiques et en correspondance fidèle à ceux-ci. Le récit de ce que le Seigneur a fait en elle pour le bien de tous, elle-même l’a décrit dans le Journal de son âme, sanctuaire de la rencontre avec le Seigneur Jésus: à l’écoute de Celui qui est Amour et Miséricorde, elle a compris qu’aucune misère humaine peut se mesurer avec la miséricorde qui coule inépuisable du cœur du Christ. Elle est donc devenue l’inspiratrice d’un mouvement visant à proclamer et à implorer la miséricorde divine pour le monde entier. Canonisée en l’an 2000 par saint Jean Paul II, le nom de sainte Faustine s’est répandu rapidement dans le monde entier, promouvant dans toutes les composantes du peuple de Dieu, Pasteurs et fidèles laïcs, l’invocation de la miséricorde divine et son témoignage rendu crédible par le mode de vie des croyants.

C’est pourquoi le Souverain Pontife François, accueillant les pétitions et les vœux des Pasteurs, des religieux et religieuses, ainsi que des associations de fidèles, considérant l’influence exercée par la spiritualité de sainte Faustine dans différentes régions du monde, a ordonné que le nom de sainte Marie Faustine (Elena) Kowalska, vierge, soit inscrit au Calendrier Romain Général et sa mémoire facultative soit célébrée par tous le 5 octobre.

Cette nouvelle mémoire doit être inscrite dans tous les Calendriers et Livres liturgiques pour la célébration de la Messe et de la Liturgie des Heures, en adoptant les textes liturgiques joints à ce décret qui doivent être traduits, approuvés et, après la confirmation de ce Dicastère, publiés par les Conférences épiscopales.

Nonobstant toute disposition contraire.

De la Congrégation pour le Culte Divin et la Discipline des Sacrements, le 18 mai 2020.

Robert Card. Sarah
Préfet

X Arthur Roche
Archevêque Secrétaire