23 anniversaire de la visite de Jean-Paul II au Sanctuaire de la Miséricorde Divine à Cracovie

“Voici que je viens dans ce Sanctuaire en tant que pèlerin pour m’unir au chant éternel à la louange de la Miséricorde Divine. Elle a été entonnée par le Psalmiste du Seigneur, prononçant ce que toutes les générations gardaient et garderont comme le plus précieux fruit de la foi. Il n’y a rien dont l’homme a tant besoin que la miséricorde Divine, cet amour gracieux, plein de compassion, qui élève l’homme au-dessus de sa faiblesse jusqu’aux infinies hauteurs de la sainteté de Dieu. Dans ce lieu, d’une manière particulière, nous nous rendons compte de ce mystère. Car c’est d’ici que le message de la Miséricorde Divine est sorti. Le message que le Christ Lui-même a voulu transmettre à notre génération par l’intermédiaire de la bienheureuse Faustyna. Et c’est un message clair et compréhensible pour chacun. Chacun peut venir ici, regarder ce tableau représentant Jésus Miséricordieux et son cœur rayonnant de grâce, et entendre au fond de son âme ce qu’a entendu la bienheureuse Faustyna : « Ne crains rien, moi, je suis toujours avec toi » (P.J. 613). Et si celui qui l’entend répond d’un cœur sincère « Jésus, j’ai confiance en Toi ! », il trouvera l’apaisement de ses frayeurs et de ses peurs. Les liens de l’amour libérateur se nouent entre l’homme et le Christ dans ce dialogue de confiance. « (…) le parfait amour bannit la crainte, car la crainte implique le châtiment. » (1Jn 4, 18)