20e anniversaire de la canonisation de sœur Faustine

Témoignages sur ce jour ...

Isabelle Kabore
Burkina Faso

  1. Le 30 Avril 2000, j’étais dans un petit village du Burkina Faso. Notre Curé nous a parlé de la Canonisation de Sœur Faustine. Et de l’institution du dimanche de la divine miséricorde. Nous avons regardé le reportage à la télé.
  2. Pour moi c’était une Sainte que l’Eglise venait de canoniser et j’étais heureuse de pouvoir implorer son intercession. Je n’étais encore dévote.
  3. C’est plus tard quand j’ai fait la neuvaine pour une difficulté et que Dieu m’a exaucée, que j’ai été très heureuse de la canonisation de Sœur Faustine. Et à partir de là, j’ai commencé à recommander la prière du chapelet et de la neuvaine à mes amis.
 Jésus, j’ai confiance en Toi! Ste Faustine priez pour nous!

Uwayisaba Philomène
Paroisse Kacyiru
Kigali, Rwanda

1. Oú étiez -vous et que faisiez vous le 30.04.2000 ? j’etais à Kigali au Rwanda,  j’allais à la messe dominicale mais malheureusement je ne connaissais rien de la devotion de la misércorde divine.

2. Quelle est la signification pour vous cet évenement?

  • il y a la puissance de la volonté Divine.
  • Dieu a  choisi ses disciples comme il veut sans consideration de leur richesse ou de leur provenance, etc.
  • de faire connaitre l’apôtre de la misércorde Divine  Sainte Soeur Faustine et la divilgation de la misércode de Dieu au monde entier.

3. Pour la première fois j’ai pris connaissance de l’existance du petit journal de Sainte Soeur Faustine  et la devotion de la misércode divine.

J’aime le chapelet de la misércorde Divine et son importance dans l’apaisement de la colère de Dieu (P.J. 476), ceci m’a donné  aussi la force de faire regulierement le rosaire; la béatification de soeur Faustine m’aide à affronter différents problèmes de la vie à travers  l’adoration et la confiance en Dieu. En fin j’ai eu la lumière de choisir l’entrèe dans le mouvement de la misércorde divine.

Daphrose Umuhoza
Kigali, Rwanda

1.Le 29/4/2000  j’ai passé la nuit dans une veillée de prière dans l’Eglise de Notre Paroisse avec les frères et soeurs de notre groupe de la miséricorde divine pour fêter la cannonisation de Sainte Faustine. 

Le 30/4/2000 j’ai participé à la messe en l’honneur de la canonisation dans la Cathédrale Saint Michel, la messe était diffusé sur la radio nationale (célébré par Père Romuald,sac) 

J’étais très contente car la canonisation de Sainte Faustine  arrivait plus vite comparativement aux autres saints que j’avais entendu. 

2.La canonisation de sainte Fausyine m’a augmenté la confiance en Jésus miséricordieux  et m’a donné la  force d’évangéliser lmiséricorde divine. 

3 Ma foi a augmenté.Je suis devenue apôtre de la miséricorde. 

Nada Sahlani  
Lebanon 

1. Mon désire était d’être à Rome, mais j’étais engagée à la mission a medjugorje en temps que guide pour les pèlerinages mais j’ai fait la fête et j’étais unie en prière. 

2. J’étais contente car le désire de Jesus s’est réalisé. La Miséricorde sera propagée et connue par le monde. L’humanité retournera à la foi avec confiance que Dieu est Miséricordieux. 

3. Jai reçu beaucoup de Grâce. Je lisais plus son journal, elle était l’exemple en temps que Apôtre pour ma mission et pour ma vie spirituelle. J’ai suivi ses pats. 

Laurent Blondeau 
Faustinum,
Gallardon, France

Il est touchant de nous envoyer cet appel à contribution pour l’anniversaire de la canonisation de Sainte Faustine…Je vais tenter de répondre à cet appel exceptionnel et émouvant. Pour être tout à fait honnête, j’ai entendu parler de Sainte Faustine assez tard et donc, à l’époque, nous sommes en pleine guerre du Golfe et donc dans une période Sainte pour la Miséricore, le salut des âmes et le pardon…Mais cette année là, Dieu a reconnu Soeur Faustine comme un instrument exceptionnel de sa Miséricorde. 

Il reconnaît la dévotion et le travail d’abnégation, de patience et d’humilité de Soeur Faustine, qui consacre sa vie à transcrire une forme d’évangile nouveau, qui résume la vocation de Jésus, qui lui apparaît très souvent. Il me semble qu’à ce moment, Jésus lui transmets toute sa reconnaissance d’avoir pu restituer son oeuvre dans son petit journal… 

C’est une manière de conserver les yeux ouverts sur les gens exceptionnels, de vivre dans la confiance en Dieu, qui non seulement nous éclaire mais aussi fait des apôtres modernes. Important pour la vie de l’Eglise au fil des âges, considérant que la Sainteté peut être une chose ordinaire, au quotidien. Des oeuvres comme le petit journal passent les années et rythment notre quotidien, dans notre quête de Sainteté sur terre. 

Vous souhaitant en pleine forme et priant pour vous et le Faustinum, Portez-vous bien.

Père Kousbe Paul
Burkina Faso

Merci chères religieuses pour ces questionnaires. Pour ce qui me concerne: 

1. Le 30 Avril 2000 j’étais au Petit Séminaire Notre Dame d’Afrique à Koudougou au Burkina Faso en Afrique de l’Ouest. J’étais en classe de 1ere A, en formation en vue du sacerdoce. 

2. Le 30 Avril 2000, je ne connaissais ni le culte à la Miséricorde Divine ni Sainte Faustine et je n’ai rien appris concernant une quelconque canonisation. 

3. C’est en 2006 que j’ai eu la neuvaine à la Miséricorde Divine pendant que j’étais au grand séminaire Saint Jean-Baptiste de Ouagadougou. C’est en 2013 quand nous avons commencé les retraites Miséricorde Divine que j’ai découvert Sainte Faustine et depuis, elle est devenue une amie à qui je confie mes intentions.  

Merci et que Dieu vous bénisse! Jésus, j’ai confiance en Toi 

Mujawimana Aurea 
Rwanda

Je réponds au nom de Aurea MUJAWIMANA.Je vis en Afrique specifiquement au Rwanda, Ardiocese de Kigali, Paroisse Masaka. Depuis 1998, j’ ai été membre du groupe de la misericorde Divine. et le 30 avril 2000, j ‘ ai été très contente de la canonisation de St Faustina. Cela m’ a montré que l’ Eglise voudrait la propagation de la misericorde Divine au monde entier. Cela m’ a encouragé, et je me suis engagé dans ce mouvement de la Misericorde Divine jusqu’ aujourd’ hui, 

j’ai trouvé que Jesus a choisis St Faustina non pas parce que elle etait intellectuelle mais parceque elle a été humble , pieuse et avait avait une intimitéavec Jesus. La lecon que j’ ai apprise est que personnellement je dois suivre l’ example de St Faustina , et être temoins de la mIséricorde Divine ( par des actes, par la priere, en propageant la miséricorde Divine. Union de prière

Dominique Fequiere Thébaud
Haiti

Le dimanche 30 avril 2000, j’ai conduit ma sœur a un congrès charismatique à Delmas Haïti et j’ai été à ma paroisse assister à la messe. Dans la voiture j’ai écouté Radio Soleil qui parlait de la canonisation de sœur Faustine à Rome et la radio a dit « la sainte du 21 -ème siècle » J’ai ressenti le besoin de tout savoir sur sainte Faustine et je me suis promis d’acheter sa biographie.

J’ai acheté’ le petit journal de sainte Faustine et j’ai essaye de le lire d’un trait mais certaines pages étaient difficiles parce que je trouvais sainte Faustine très humble et obéissante très différente de moi et je posais le livre sur mon bureau pour reprendre la lecture un autre jour. Je cherchais à étudier sa vie pour qu’elle devienne un modèle dans ma vie

Alexandra une laïque qui partageait mes lectures du petit journal de sainte Faustine me fit faire la connaissance du Père Calixte Hilaire qui venait d’inaugurer une chapelle de la divine miséricorde à Peggy Ville qui est très vite devenue une paroisse. Mgr Serge Miot a obtenu très rapidement la traduction du chapelet de la divine miséricorde en créole. En 2008 Jai accompagne 3 laïques à Cracovie pour suivre un séminaire sur la divine miséricorde. J’assiste régulièrement aux divers séminaires que Faustinum propose à tous pour apprendre et partager avec les autres tout de la divine miséricorde. Je visite souvent des groupes pour expliquer la fête, le chapelet et l’icône de la miséricorde.

Mme Rose
Cameron

Ce jour-là, j’ai participé à la Messe dans ma paroisse CHRIST ROI de la Cite SIC, Douala, Cameroun et au début, le Célébrant principal a annoncé l’Institution officielle de la Fête de la Miséricorde Divine dans l’Église Universelle et la Canonisation à Rome de la Sœur porteuse du message de la Miséricorde Divine, Soeur Marie Faustine KOWALSKA, par le Pape Jean Paul II.

Apres la Messe je suis revenue à la maison en famille.

Qu’une contemporaine soit canonisée, c’est une grande grâce, et le signe que le Ciel est plus proche de nous que nous ne l’imaginions.

Cela nous donne le sentiment d’assurance que nous aussi pouvons accéder à la Sainteté, en suivant notre modèle, Ste Sr Faustine.

Avec le récit de Son Petit Journal, nous ressentons  une profonde communion avec Jésus  au quotidien, et cela affermit notre foi et notre confiance en Dieu.

Par sa canonisation, l’Eglise reconnait l’authenticité de ses messages et leur valeur théologique.

Sa canonisation m’a confortée dans mon cheminement, et rassurée  que le Seigneur  Jésus passe par les faibles pour manifester sa puissance et sa gloire.

Je suis plus déterminée à poursuivre ma mission à travers le monde.

Union de prière.

P. Dominique AUBERT
Gallardon, France

J’étais encore Curé de la paroisse Saint Paul Saint Louis au copieur de  Paris. Saint Faustine demeurait une grande inconnue pour moi. Je n’en avais pas encore entendu parler. J’étais simplement « intrigué” par le Tableau de la Miséricorde 

L’événement ne m’a pas particulièrement touché à ce moment là.  

C’était une sainte de plus… 

Ce n’est que beaucoup plus tard que Ste Faustine est venue me rejoindre alors que j’étais Curé de la cathédrale de Chartres. A ce moment là, à l’occasion de l’Année de la Miséricorde ,et avant mon départ de la cathédrale, j’avais fait mettre un grand Tableau de la Miséricorde dans la cathédrale (malheureusement il n’y est plus…) 

Mais ce n’est qu’en arrivant à Gallardon, que Ste Faustine est venue « frapper à ma porte” et bouleverser totalement ma vie. Elle a  Tout changé . Absolument tout.  Le Message de la Miséricorde  est devenu le centre de mon ministère. Merci aux Soeurs de Lagiewniki de nous avoir donne une relique de Sainte Faustine.

RWAMWANA IMMACULÉE
Apostolat
de la Miséricorde 
Rwanda
Le 30 Avril 2000 j’étais  au Rwanda à Kigali. La joie immense inondait mon cœur. La messe a été célébrée par le père Romuald Uzabumwana à la Cathédrale Saint Michel entouré des Apôtres de la Miséricorde Divine dans notre uniforme rouge et blanc.
C’était le couronnement d’un long processus de prière pour que Sainte Faustine et son message soient proclamés au monde entier.
La canonisation de Soeur Faustine et surtout l’Institution de la Fête de la Miséricorde Divine m’ont donné un élan dans mon apostolat et plus de confiance dans la Miséricorde Divine.
Père Honoré
BAHIRE NTIBEND
AUMÔNIER NATIONAL DES APÔTRES DE LA MISÉRICORDE DIVINE
au Rwanda
Le 30 avril 2000 je commençais ma formation religieuse au Postulat à Keshero. Ce jour-là a coïncidé avec la bénédiction de notre Centre de Formation nouvellement construit et a été mis sous la protection de Sainte Soeur Faustine. L’évêque de Goma Mgr Faustin Ngabu avait présidé à la cérémonie.
La canonisation de Soeur Faustine et surtout l’institution du dimanche de la miséricorde étaient une grace pour l’Eglise, une occasion pour proclamer plus haut les merveilles de Dieu dans la vie de Sainte Faustine et dans notre monde.  
Dans ma vie la canonisation de soeur Faustine a certainement été le début de ma dévotion à la Miséricorde divine. Grace à elle je vis chaque instant de ma vie sous le regard de Jésus miséricordieux et j’implore sur moi et sur le monde entier sa miséricorde.
UWAYISABA PHILOMÈNE
Apostolat
de la Miséricorde
Rwanda
Le 30.04.2000  j’étais  au Rwanda mais malheureusement, je ne faisais pas encore partie du mouvement des apôtres de la miséricorde divine.
La canonisation de soeur Faustine a été une confirmation que Dieu fait le choix des petits pour proclamer les choses merveilleuses.
 Dans ma vie la canonisation de soeur Faustine m’a facilité à trouver dans le message de soeur Faustine la force pour affronter les  problèmes de la vie. Cela a été pour moi aussi une ouverture vers le mouvement des apôtres de la miséricorde dont je suis membre aujourd’hui
MUKAYITETE SPECIOSA
Apostolat
de la Miséricorde
Rwanda
Au moment de la canonisation de Soeur Faustine, j’appartenais au groupe des apôtres de la miséricorde divine de la paroisse de Gikondo à Kigali et nous avons eu l’honneur de célébrer la messe avec Notre aumônier le Père Romuald Uzabumwana, s.ac. à la Cathédrale Saint Michel, ce qui a été un moment inoubliable pour ma  personne.
Cet événement était pour moi un signe d’amour et de miséricorde de la part du bon Dieu. Cela allait nous donner plus de courage de propager le message de la miséricorde  au Rwanda et inspirer aux actes de miséricorde.
La canonisation m’a permis d’avoir une nouvelle perception dans ma foi chrétienne et sur la miséricorde. Celle ci m’a permis de renouer avec le sacrement de pénitence que je n’avais pas effectué depuis l’année de mon mariage en 1981. A ce jour,  je ressens une joie et une paix intense dans ma vie chrétienne.
Edwige et Valéry BARDOT
Sanctuaire de Gallardon
France
Le 30 avril 2000, nous étions jeunes parents de notre premier enfant.
Nous ne connaissions pas alors Sainte Faustine.
En 1990, j’avais 15 ans, mon Papa a quitté ma maman. La terre s’est dérobée sous mes pieds, j’étais abattue et perdue.
Maman a alors pris la meilleure décision de ma vie et m’a emmené au pélerinage international des jeunes à Paray-le-Monial, cité du Cœur de Jésus.
Sainte Marguerite-Marie m’a montré comment me réfugier dans le Sacré Cœur de Jésus et combien je devais compter et m’attacher à Sa douce Maman. J’ai compris surtout pat Sainte Marguerite-Marie à quel point le Seigneur souffre encore de ne pas être aimé. Il dit à tous : « Toi du moins, aime-moi! »
Nous nous sommes mariés en 1996 et le Seigneur nous a donné 6 beaux enfants que nous essayons d’élever dans la foi.
Nous avons intronisé le Sacré Cœur de Jésus dans notre maison. Il est le Roi de nos cœurs, de notre famille et nous souhaitons ardemment qu’Il le devienne pour tous les hommes pour qu’Il soit justement reconnu par tous comme Roi de l’univers.
Puis nous avons découvert le message de Notre Seigneur adressé à l’humanité par l’intermédiaire de Sainte Faustine. Nous avons compris que le temps de la Justice finira par arriver comme un voleur et qu’il est urgentissime d’implorer la Miséricorde de Notre Seigneur tant qu’il en est encore temps.
Providentiellement, nous avons été conduits dans cette magnifique Eglise de Gallardon où nous reçu un accueil inoubliable du Père Dominique Aubert et de Pierre. Nous n’en sommes pas repartis…
Sainte Faustine nous a clairement manifesté son désir de devenir notre amie du Ciel.
Là nous vivons pleinement le temps de la Miséricorde quotidiennement. Nous nous sommes tous investis à notre façon.
Comme le sacrifice demandé aujourd’hui est grand de ne pouvoir retourner dans notre Sanctuaire pour vivre notre foi en la Résurrection, la Sainte Messe, sentir l’encens de nos prières monté vers Dieu.
Grâce à Dieu, comme tout est dans Sa Main, par notre appartenance au Faustinum du monde entier, nous sentons cette communion de prières très forte quand nous récitons le chapelet de la Miséricorde en famille pour implorer la Miséricorde de Notre Seigneur Tout Puissant sur l’humanité entière.
Quoiqu’il arrive désormais, nous savons qu’à chaque instant nous pouvons dire :
« Jésus, j’ai confiance en To i! »

 Père Eric Gilles AHISSIN 
 Archidiocèse de Cotonou,
République du Bénin 

D’entrée de jeu, la canonisation de sainte Faustine par le Saint Pape Jean-Paul II le 30 avril 2000 à La Place SAINT-PIERRE à ROME demeure un évènement majeur pour l’Eglise Universelle et pour notre temps ! Cette humble Soeur de la nation polonaise et de la Congrégation des Soeurs Notre Dame de la Divine miséricorde, appelée à juste titre par Saint Jean-Paul II, « don de Dieu pour notre temps » a transmis au monde entier le message de la miséricorde de Dieu. Par ces lignes, je décris comment j’ai vécu personnellement sa canonisation, il y a de cela vingt ans : 

1- Le 30 Avril 2000, où je venais d’avoir 15ans de vie, est et demeure un jour inoubliable dans ma vie ; j’étais élève en classe de quatrième et j’habitais avec mes grands-parents très pieux et fidèles à la foi chrétienne à Ouidah, Bénin. Aux environs de 9h (heure du Bénin), ils ont allumé la télévision pour suivre en direct la retransmission de la messe de canonisation de sainte Faustine. J’ai suivi avec eux la messe assis à côté de ma grand-mère ! C’était un évènement très magnifique et merveilleux ! 

2- Bien qu’étant un peu jeune en ce temps, la canonisation de sainte Faustine m’a aidé, dans mon orientation et mon cheminement vocationnel : j’étais Servant de messe et aspirant au sacerdoce. C’est pour dire que cet évènement plein de grâces a joué un rôle inouï dans ma vie de dévot de la Divine Miséricorde et de futur Prêtre de Jésus-Christ. Je me rappelle encore de la foule magnifique de pèlerins et de la joie qui rayonnait sur leur visage ! 

3- La canonisation de sainte Faustine m’a donné une autre vision de la sainteté et m’a fait découvrir la profondeur spirituelle de cette Soeur : Dieu m’aime malgré mes faiblesses, mes ‘’misères’’ et que la sainteté consiste à accomplir la volonté de Dieu et à coopérer avec sa grâce et ce, malgré nos faiblesses. De même, cet évènement a enrichi ma vie spirituelle. Je vous conseille la lecture et la méditation du Petit Journal de Sainte Faustine ! 

Renée Nicole
Togo 

L’association Jésus Miséricordieux de notre pays était à sa dixième année d’existence et c’est le jour là que nous avons fêté d’une manière grandiose la fête de la MISÉRICORDE et à partir de ce jour les démarches ont commencé pour notre reconnaissance officielle. Je rends grâce à Dieu pour le don de ste Faustine à l’église. Sa canonisation a apporté un grand plus non seulement à notre mouvement mais a ramené beaucoup d’âmes à l’Eglise et cette fête continue de nourrir notre foi et ma confiance en Dieu. Elle m’a décidée a devenir membre de Faustynum 

Aujourd’hui tout le Togo est embrasée de cette dévotion. Que ste Faustine nous aide à ne pas seulement nous arrêter à celà mais à en faire un chemin de vie pour la gloire de Dieu et le salut de l’humanité. Dieu soit magnifié à chaque instant Amen